jeudi 30 mars 2017

Publication : "Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft"

Ça y est... Après un an de shooting photo, de mise en page, de relecture et de finitions, voici le livre "Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft".

"Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft" vous accompagnera lors de vos sorties

Professeur de SVT, j'ai commencé à enseigner le Bushcraft, une passion personnelle à des collégiens en 2013 au sein d'un club "survie". Travaillant ainsi avec des adolescents motivés, j'ai cherché à leur rendre le plus accessible possible le monde de la "survie" et du Bushcraft. Après quelques années, la somme de documents et de textes compilés a mené à cet ouvrage...

Plus de 200 illustrations et photographies pour rendre le Bushcraft accessible à tous

Un apport théorique nécessaire mais volontairement didactisé permet au lecteur d'y voir plus clair entre "Bushcraft", "Survie" et "Survivalisme". On y aborde ainsi l'apprentissage de principes simples par la réalisation d'activités pratiques.

Il ne s'agit pas d'un manuel de "survie" ni d'un catalogue de techniques !
Le lecteur y trouvera cependant une première approche à l'art ancestral du Bushcraft, un loisir qui met le plaisir d'être dans la nature au centre de la pratique. Ainsi, on pourra s'initier aux tâches suivantes :
  • Se servir d'un couteau sans danger (tel que l'ont fait des collégiens sans aucun bobo).
  • Construire un abri à l'aide d'un tarp ou avec des matériaux naturels.
  • Allumer un feu au firesteel, par friction ou avec un silex (entre autres).
  • Se signaler au secours.
  • Identifier des sources d'eau et la purifier.
  • Récolter et cuisiner des plantes comestibles.
  • S'orienter avec une boussole et surtout, sans outils modernes !
  • Découvrir l'art ancestral de la navigation naturelle.
  • Se préparer via un EDC ou un BOB.
  • Renouer avec les connaissances de nos ancêtres.
Vidéo de présentation du livre "Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft"



Diverses activités pratiques viennent être étayées par des témoignages et des interviews de spécialistes de renommée internationale (Paul Kirtley, Lode Spooren, Laurence Talleux...) ainsi que de véritables récits de survie.

L'ouvrage est richement illustré et accompagné de récits de survie ainsi que d'interviews

Afin d'approfondir certains points, des QR codes (sorte de code-barre pour smartphone) redirigeront les plus curieux vers des vidéos exclusives en ligne (14 clips pour 1h15min d'explications diverses).

Enfin, une bibliographie fournie, des références vers des sites anglosaxons ou français viennent compléter cet ouvrage qui se veut être le premier guide pratique francophone dépeignant la survie et le Bushcraft de façon pragmatique et pédagogique.

SOMMAIRE
(cliquez pour agrandir)

























J'espère que cet ouvrage saura vous transmettre le plaisir d'être perdu au fond des bois et vous mettra un pied à l'étrier dans cette formidable discipline qu'est le "Bushcraft", véritable hommage à nos ancêtres.

Des gestes simples à apprendre pour mettre un premier pied dans le Bushcraft


Une chose est sûre : vos balades en forêt ne seront plus jamais les mêmes !

Le livre est disponible en librairies (il faut parfois le commander), sur internet et dans le circuit "Maison de la Presse". Pour passer commande via Amazon, cliquez sur le lien suivant.



Bonne lecture, bon Bushcraft !

dimanche 19 mars 2017

Les inflorescences de noisetier - Les plantes Bushcraft - épisode 8

Petite recette toute simple de fin d'hiver. Le noisetier (Corylus sp.) est facilement reconnaissable à ses inflorescences mâles formant des chatons jaunes pendants.

Les plantes Bushcraft - Épisode 8



Le mariage de l'amertume du pollen avec le chocolat noir en fait une petite confiserie à déguster avec un bon café. Oui, c'est un bon prétexte pour consommer du chocolat, attention cependant aux personnes allergiques...





Le livre "Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft" est toujours dispo en précommande au tarif préférentiel de 22€ contre 27€. Sortie prévue fin Mars / début Avril, dépêchez-vous !!!


vendredi 17 mars 2017

Art of Gaming : En mode Survie

Consulté par les équipes de ARTE creative pour la réalisation de cet épisode de la série "Art of Gaming", l'interview n'a pas été intégrée mais le nom est au générique.

Je vous laisse juger de la façon dont a été abordé le sujet de la "survie" et vous trouverez ci-après quelques jeux de "survie" (au sens propre du terme) qui valent vraiment le détour.


On notera le flou artistique entre survivalisme, prepping et Bushcraft...

Voici quelques jeux incluant l'élément "survie" de façon plutôt agréable :

The long dark

Suite à un cataclysme magnétique, la Terre est plongée dans un froid glacial. Découvrir le jeu.

Stranded deep

Perdu sur une île déserte ! Découvrir le jeu.

Lost in Blue

Perdu sur une île déserte (aussi) mais à deux ! Découvrir le jeu.



Et vous les geeks, quels jeux de survie appréciez-vous ? N'hésitez pas à me le dire en commentaire ou par mail.

Bonne journée, bon Bushcraft !

dimanche 12 mars 2017

Mets de bord de mer : Les huîtres sauvages

Le bord de mer est riche en ressources diverses que l'homme a su exploiter depuis la nuit des temps. Les coquillages ont pour avantage d'être faciles à récolter et abondants, tout en fournissant une quantité de nutriments non négligeables et, pour certains d'entre eux, ce sont de véritables mets très recherchés et appréciés.

Précédemment, je vous avais présenté la patelle, un coquillage à récolter sur les rochers et pouvant être consommé cru.


Dans cette nouvelle vidéo, vous pourrez constater qu'il n'est pas obligatoire d'attendre les fêtes de fin d'année pour se régaler avec un plateau d'huîtres.


Le long du littoral, on peut trouver deux types d'huîtres sauvages : les huîtres plates et les huîtres creuses. Ce dernier type est plus répandu mais il faut noter que beaucoup d'espèces cohabitent à cause de certaines "échappées" des parcs ostréicoles (Genres Ostrea et Crassostrea). Il existe également des huîtres d'eau douce.

On parlera donc d'huîtres "sauvages" lorsqu'on les trouve en récifs (ou parfois de façon abondante non fixée) hors zones de culture.

Avant de se lancer dans la récolte, on s'assurera :
- Qu'aucune interdiction sanitaire de ramassage n'a été prononcée par la préfecture (certains blooms algaires ou contaminations par des micro-organismes peuvent se révéler mortels).
- Que le lieu retenu n'est pas sujet aux rejets d'eaux urbaines et n'est pas soumis à une intense activité maritime.
- De bien connaître les quotas et limites de récoltes (pour les huîtres creuses, la coquille doit dépasser 6 centimètres et il est interdit de ramasser plus de 5 kilogrammes de coquillages (toutes espèces confondues) par jour et par personne.

Avant consommation, s'assurer que l'animal est toujours vivant...

L'huître pourra être décollée de son support à l'aide d'outils (marteau, burin) ou à l'aide d'un bon coup de caillou / de chaussure. Avant de la consommer, on s'assurera que l'animal est toujours vivant en venant chatouiller la frange sombre du muscle qui doit alors se rétracter.

Les huîtres sauvages ont un goût généralement plus prononcé (plus iodé, plus salé) que les huîtres du commerce qui sont élevées dans des conditions favorisant leur standardisation. On évitera la récolte durant les mois de reproduction (entre Mai et Octobre) où l'aspect laiteux du coquillage en dégoûtera plus d'un.

Enfin, ces coquillages ne doivent être ouverts qu'au dernier moment avant consommation pour éviter le développement incontrôlé des micro-organismes du milieu que l'animal a presque immanquablement concentré en sa qualité de filtreur.

Bon appétit, bon Bushcraft !

"Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft" est toujours disponible en précommande au tarif préférentiel de 22€ contre 27€ à sa sortie fin Mars.